Union Sportive de Mandelieu la Napoule Football : site officiel du club de foot de MANDELIEU LA NAPOULE - footeo

Compte-Rendu : Les Gardiens de Gala ! Si !

10 janvier 2017 - 13:22

Bonjour à tous, et recevez nos meilleurs voeux de réussites dans vos projets, tant sportifs, que familiaux et professionnels ou d'étude, et surtout, une excellente santé à tous !

A ce sujet permettez moi d'avoir une pensée Hippocratienne pour nos jeunes et moins jeunes blessés pour qu'ils reviennent non seulement parfaitement rétablis mais encore plus solides qu'avant, pour ne plus être embêtés avant leur 110 ans par des blessures handicapantes...

 Après ces jours de fêtes, le sport reprend, et dès ce week-end d'Epiphanie, les pelouses ont été foulées par nos équipes.

On ne sait pas qui a tiré la fève, mais les gardiens de but ont été particulièrement royaux lors de ces deux matchs !

 

U19

Pour ce match de reprise, l'équipe commençait fort avec comme adversaire le premier de la poule, encore invaincu, St Jean de Beaulieu.

La première mi-temps fut assez équilibrée, avec autant d'occasions pour l'une ou l'autre équipe. La mi-temps fut pourtant atteinte sans que le score n'évolua.

En seconde mi-temps, c'est St Jean qui fit la meilleure entame. Dix minutes de pression tout azimut. Mais la défense était solide et le dernier rempart attentif. Quand Mandelieu a remis le pied sur le ballon, il a su parfaitement l'exploiter. Au quart d'heure, un mouvement collectif part de la gauche, passe par le milieu et abouti à droite pour un débordement et un centre repris d'une rageuse tête plongeante par Guillaume TRUILLET permet d'ouvrir superbement le score.

Dix minutes plus tard, c'est Rabah CHENAF, qui reçoit le ballon à 30m des buts adverses. Il louvoie comme un kayakiste dans les "rochers" de la défense, et décoche une arabesque digne des plus grands artistes mauresques pour inscrire le second but.

A 2-0, St Jean repart de plus belle. Un attaquant pousse le ballon puis percute un défenseur dans la surface et un pénalty est sifflé pour Beaulieu. L'attaquant le tire, et Alexandre MARIANI se grandit pour le détourner, et renvoie le ballon en corner !

A 10 minutes de la fin, un joueur de Mandelieu réclame une faute dans des mots tellement colorés que l'arbitre lui présente directement un carton ... de couleur rouge ! A force de prendre des rouges bêtement, le PAV va nous coûter cher pour une éventuelle montée !

Et quelques minutes après c'est une jambe mandolocienne qui fauche un attaquant de Beaulieu dans la surface, et l'arbitre siffle le second pénalty. l'attaquant le tire, et Alexandre se grandit pour le détourner, mais le ballon passe quand même malgré qu'il l'ait touché ! 2-1.

Les cinq dernière minutes sont aussi irrespirables qu'un tour dans l'espace sans combinaison. La défense de Mandelieu ferme les vannes, et quand les attaquants trouvent une fuite, c'est Alexandre le plombier de service qui colmate la brèche. Et quand l'arbitre siffle la fin du match, c'est le soulagement pour tout le monde, sauf pour certains adversaires qui auraient bien voulu quelques minutes de rab' !

 

U17

Les PréExcellences se déplaçaient à Juans les Pins pour un match en retard, interrompu il y a quelques temps pour un problème d'éclairage.

On a assisté à un bon match, avec un grand Enzo ARINI qui, il faut le dire, a particulièrement agacé le banc et spectateurs adverses avec tous ses arrêts et interventions qui ont gardé inviolé les cages de Mandelieu.

De notre côté et de plus remarquable, on a touché la barre en première mi-temps, et un poteau à une minute du coup de sifflet final.

Un nul qui ne fait peut-être pas nos affaires car il nous laisse en seconde position du classement, mais quand on ne gagne pas, ne pas perdre est une bonne chose !

 

Avant de conclure ce premier compte-rendu de l'année, une information à l'attention de tous nos joueurs trop prompts à s'en prendre au corps arbitral.

Il y a eu en fin d'année dernière, un match à Juans les Pins qui s'est très mal terminé. Un joueur s'en est pris violemment à l'arbitre. Puis son père est aussi entré sur le terrain et a aussi été particulièrement violent.

Le joueur a été sanctionné d'une interdiction de licence de football pendant 8 ans.

Le père est convoqué devant la justice PENALE. Il risque la prison !

On est tous dans ce club pour pratiquer ou aider à la pratique du football. Sur le terrain on n'est pas toujours bon. Un arbitre aussi peut se tromper. Dans les tribunes à 1m de distance entre deux spectateurs on ne voit pas toujours la même action (l'un voit faute, pas l'autre). Alors acceptons qu'un arbitre ne soit pas le seul et unique coupable d'une défaite (on s'en prend rarement à lui quand il siffle à l'avantage de notre équipe,  non ?).

 

A bientôt avec le sourire !

 

Commentaires

Aucun événement